Connexion

Selon la définition donnée par le règlement général sur la protection des données (RGPD), un sous-traitant traite des données personnelles pour le compte du responsable du traitement. Dans ce cadre, il ne fait que suivre les instructions du responsable de traitement et ne peut pas, en principe, utiliser les données pour son propre compte. Il arrive toutefois qu’un sous-traitant souhaite réutiliser les données avec souvent pour objectif l’amélioration de ses services ou de ses produits ou la conception de nouveaux services et produits. Une telle réutilisation n’est possible qu’à plusieurs conditions.

Sous-traitants : une autorisation du client est nécessaire

Conformément au RGPD, le sous-traitant ne peut traiter (utiliser) les données personnelles auquel il a accès que sur instruction documentée du responsable du traitement. Le sous-traitant peut donc licitement traiter les données tant qu’il agit pour se conformer de la meilleure façon et la plus sûre possible aux instructions du responsable du traitement. En revanche, il ne peut pas réutiliser ces données pour son propre compte, de sa propre initiative, sauf si un texte national ou européen le lui impose.

Le sous-traitant qui réutiliserait les données de sa propre initiative serait qualifié de responsable de ce traitement et passible de sanctions pour ne pas avoir agi dans le respect des instructions du responsable du traitement initial.

Le responsable du traitement peut toutefois, dans les conditions décrites ci-dessous, autoriser son sous-traitant à réutiliser pour son propre compte les données personnelles. Le sous-traitant devient alors responsable de ce nouveau traitement.

La suite ici

Nos coordonnées

MEDIA DATA SERVICES - HYLTEL
Bâtiment le Sterenn - 11, rue des Orchidées - ZAC des Cormiers - 35650 Le Rheu
Tél : 02 23 46 00 46 - Fax : 02 23 46 00 40 - Email : infohyltel@hyltel.fr